visages d'une plaque de carton

Visages d’une Plaque de Carton

Une plaque de carton gris, épaisse et rigide, est le terrain d’accueil pour toute expérience physique et chimique imaginable. Confrontée à ces diverses expérimentations, son apparence subit autant de métamorphoses qu’il existe de méthodes, de matériaux et de substances organiques et inorganiques. Parmi les matières végétales et minérales multiples, et les réactions diverses, le temps ou la durée de traitement est le facteur dominant, la variable qui accroît prodigieusement les possibilités d’apparence. Aussi, le nombre de plaques et d’exemples est indéfinissable.

La seule contrainte est l’inutilisation de médium pictural « classique » fortement pigmenté, comme les différentes peintures (acrylique, gouache huile, …).
Somme toute, ce travail est aux antipodes d’une approche conceptuelle de l’art. Il est uniquement question de l’aspect concret d’une œuvre, du caractère physique d’un ouvrage plastique.

K.L.

traitements chimiques et physiques;
éléments #1, #3, #4;
existe en un nombre indéfini d'exemplaires.

été 2017;
matières organiques et inorganiques sur carton;
dimensions: 15,5 × 11 × 0,3 cm;
session photo: été 2017.

éléments #5 et #7

éléments #8, #9, #10

éléments #11, #12, #13

éléments #14, #23, #18

éléments #20, #21

éléments #33, #34

éléments #37, #38

éléments #42, #43, #46

éléments #52, #53, #54