visages d'une plaque de carton

Visages d’une Plaque de Carton

Une plaque de carton gris, épaisse et rigide, est le terrain d’accueil pour toute expérience physique et chimique imaginable. Son apparence se métamorphose autant de fois qu’il existe de substances organiques et inorganiques, de matériaux et de méthodes d’applications différents. Chaque plaque reçoit pendant son développement divers traitements et cures, espacés de plusieurs semaines voire de plusieurs mois. Entre chaque traitement, elle est conditionnée sous presse et encavée ; prête à se bonifier. C’est la phase d’un repos trompeur car c’est à ce moment qu’opère à l’abri du regard, lentement mais inexorablement, le travail de la chimie des éléments propre à chaque plaque. C’est la phase durant laquelle elle se façonne seule, sans mon intervention. Ainsi, le temps comme durée est la variable qui accroît prodigieusement les possibilités d’apparence.
La seule contrainte est l’inutilisation de médium pictural « classique » (acrylique, gouache, huile, …).
Somme toute, « Visages d'une plaque de carton » est aux antipodes d’une approche conceptuelle de l’art. Il est uniquement question de l’aspect physique, de la cuisine d’un ouvrage plastique.

Une particularité de ce travail est sa présentation « indirecte » : sont exposées non pas les plaques de cartons, mais des impressions numériques, c’est-à-dire des photographies haute définition de celles-ci. La première raison est leur conservation : le matériau et les différents médiums utilisés sont relativement sensibles à la lumière et à l’atmosphère (les couleurs se délavent, s’oxydent). Mais la raison majeure est le souhait de montrer une version agrandie des plaques, de passer à la loupe le résultat de l’alchimie singulière et incontrôlable des matières. Bien que la photographie ne sera jamais ce qu’elle représente, ce choix de présentation révèle paradoxalement ces plaques en carton plus vraies que nature.

traitements chimiques et physiques;
éléments #1, #3, #4;
existe en un nombre indéfini d'exemplaires.

été 2017;
matières organiques et inorganiques sur carton;
dimensions: 15,5 × 11 × 0,3 cm;
session photo: été 2017.

éléments #5 et #7

éléments #8, #9, #10

éléments #11, #12, #13

éléments #14, #15, #17

éléments #18, #19

éléments #20, #21

éléments #23, #24, #27

éléments #33, #34

éléments #37, #38

éléments #42, #43

éléments #44, #46

éléments #47, #48

éléments #49, #50

éléments #52, #53, #54

éléments #55, #56, #57

éléments #58, #60

éléments #61, #63, #65

éléments #69, #70, #71

éléments #72, #73, #74

éléments #75, #76, #77

éléments #78, #79

éléments #80, #81

éléments #82, #83

éléments #84, #85

éléments #86, #87, #88

éléments #89, #90

éléments #91, #92

éléments #93, #94, #95

éléments #96, #97, #98

éléments #99, #100

éléments #103, #104, #105

éléments #106, #107, #108

éléments #109, #110, #111

éléments #112, #114, #115

éléments #116, #117

éléments #118, #119

éléments #122, #123

éléments #127, #128

éléments #129, #130

éléments #131, #132, #133

éléments #134, #135, #136

éléments #138, #139

éléments #140, #141

éléments #142, #143, #144

éléments #146, #147

éléments #148, #149

éléments #150, #151

éléments #152, #153, #154

éléments #155, #156, #157

éléments #158, #159, #160