tableau, peinture & fresque #4

Tableau, Peinture & Fresque #4 : (Horizontalité)

La scène débute par le mur. Entièrement peint de blanc, il semble s’apparenter davantage à un fond pouvant accueillir un travail plastique, qu’à une intervention plastique en soi. Or, derrière cette prétendue passivité se dresse le déclencheur de Tableau, Peinture & “Fresque“ #4 : (Horizontalité).

Le mur est peint sur le sol. Sa forme, ses proportions, sa couleur et sa texture ont été reportées à échelle égale au sol. La verticalité contamine l’horizontalité ; le fond devient « fresque ».
Mais la définition de « fresque » se limite-t-elle à une mise en scène verticale ? Le rabat du mur au sol n’est pas un simple transfert, mais propage une troisième dimension tacite. Un volume en négatif est le rejeton de l’alliance des deux surfaces.

Une peinture réalisée à même le sol engendre quelques particularités. Elle quitte son territoire familier pour s’aventurer, empiéter, sur celui du spectateur. Généralement à hauteur des yeux, elle se trouve maintenant à portée des pieds. À l’inverse d’une sculpture pleine, ce volume permet en théorie d’être pénétré. En pratique, la parcelle peinte au sol se déploie comme un périmètre clos virtuel. Certes, cette barrière fictive n’empêche pas réellement la peinture d’être foulée, mais signale la frontière de l’œuvre, une zone d’attention. La particularité de cet ouvrage conditionne le comportement du spectateur et le confronte à une interrogation. La question n’est plus « peut-il marcher sur elle ? », mais « en a-t-il le droit ? ». Même si la réponse reste conflictuelle, un fait demeure indéniable : la blancheur de la peinture est un capteur sensible de macules qui verra sa virginité entachée suite à une foulure. De surcroît, la première empreinte anéantirait le doute et exhorterait, par mimétisme, sa répétition.

L’attitude du spectateur - peut-être la quatrième dimension de ce travail - repose sur son éthique de s’y risquer ou pas.

K.L.

1ère réalisation, existe en un nombre indéfini d’exemplaires.

peinture murale et peinture au sol;
subventionnée par le c.e.a.a.c. (centre européen d'actions artistiques contemporaines de strasbourg) et le "kulturamt" de frankfurt-am-main;
prise 1.

date de réalisation: printemps 2009;
date de conception: hiver 2008/ 2009;
acrylique “premiumweiss”, gouache liquide "boesner" (go create);
lieu d’exposition: schmickstrasse 18, studio 307, 60314 frankfurt-am-main, allemagne;
dimensions d’ensemble: 292 x 370,5 x 292 cm;
dimensions du mur: 292 x 370,5 cm, -(20 x 226 cm);
dimensions au sol: 292 x 370,5 cm, -(20 x 226 cm);
photographie: elisabeth grübl, vienne, autriche;
session photos 1: printemps 2009.

1ère réalisation, existe en un nombre indéfini d’exemplaires.

peinture murale et peinture au sol;
subventionnée par le c.e.a.a.c. (centre européen d'actions artistiques contemporaines de strasbourg) et le "kulturamt" de frankfurt-am-main;
prise 2.

date de réalisation: printemps 2009;
date de conception: hiver 2008/ 2009;
acrylique “premiumweiss”, gouache liquide "boesner" (go create);
lieu d’exposition: schmickstrasse 18, studio 307, 60314 frankfurt-am-main, allemagne;
dimensions d’ensemble: 292 x 370,5 x 292 cm;
dimensions du mur: 292 x 370,5 cm, -(20 x 226 cm);
dimensions au sol: 292 x 370,5 cm, -(20 x 226 cm);
photographie: elisabeth grübl, vienne, autriche;
session photos 1: printemps 2009.

1ère réalisation, existe en un nombre indéfini d’exemplaires.

peinture murale et peinture au sol;
subventionnée par le c.e.a.a.c. (centre européen d'actions artistiques contemporaines de strasbourg) et le "kulturamt" de frankfurt-am-main;
prise 3.

date de réalisation: printemps 2009;
date de conception: hiver 2008/ 2009;
acrylique “premiumweiss”, gouache liquide "boesner" (go create);
lieu d’exposition: schmickstrasse 18, studio 307, 60314 frankfurt-am-main, allemagne;
dimensions d’ensemble: 292 x 370,5 x 292 cm;
dimensions du mur: 292 x 370,5 cm, -(20 x 226 cm);
dimensions au sol: 292 x 370,5 cm, -(20 x 226 cm);
photographie: elisabeth grübl, vienne, autriche;
session photos 1: printemps 2009.

1ère réalisation, existe en un nombre indéfini d’exemplaires.

peinture murale et peinture au sol;
subventionnée par le c.e.a.a.c. (centre européen d'actions artistiques contemporaines de strasbourg) et le "kulturamt" de frankfurt-am-main;
extrait 1.

date de réalisation: printemps 2009;
date de conception: hiver 2008/ 2009;
acrylique “premiumweiss”, gouache liquide "boesner" (go create);
lieu d’exposition: schmickstrasse 18, studio 307, 60314 frankfurt-am-main, allemagne;
dimensions d’ensemble: 292 x 370,5 x 292 cm;
dimensions du mur: 292 x 370,5 cm, -(20 x 226 cm);
dimensions au sol: 292 x 370,5 cm, -(20 x 226 cm);
photographie: elisabeth grübl, vienne, autriche;
session photos 1: printemps 2009.

1ère réalisation, existe en un nombre indéfini d’exemplaires.

peinture murale et peinture au sol;
subventionnée par le c.e.a.a.c. (centre européen d'actions artistiques contemporaines de strasbourg) et le "kulturamt" de frankfurt-am-main;
prise 4.

date de réalisation: printemps 2009;
date de conception: hiver 2008/ 2009;
acrylique “premiumweiss”, gouache liquide "boesner" (go create);
lieu d’exposition: schmickstrasse 18, studio 307, 60314 frankfurt-am-main, allemagne;
dimensions d’ensemble: 292 x 370,5 x 292 cm;
dimensions du mur: 292 x 370,5 cm, -(20 x 226 cm);
dimensions au sol: 292 x 370,5 cm, -(20 x 226 cm);
session photos 2: printemps 2009.